MELODIAS ATLANTICAS / MAUD REVOL TRIO

 Jazz — Musiques du monde

 

Ce projet musical propose une traversée intimiste entre deux mondes, celui de la « mélodie française » de la première moitié du XXème et celui de la musique populaire brésilienne et du Jazz.

Ainsi Guinga s’encanaille avec Fauré pendant que Mr Jobim caracole en tête avec Ravel. La poésie de Baudelaire côtoie celle d’Aldir Blanc: luxe, calme et voluptés naturelles se frayent un chemin jusqu’au cœur à travers les couloirs du temps.

D’un continent à l’autre il n’y a qu’un pas, des envolées impressionnistes à la saudade carioca ont peut tirer le fil parfumé d’une musique sophistiquée, métissée, intimiste mais néanmoins ancrée dans le rythme et la danse…

Le croisement des esthétiques savantes et populaires nourrit  le propos d’une formation aux influences modernes: chanson, jazz, poésie et improvisation sont les clés d’explorations musicales  au service d’une expression authentique.

Entre compositions originales et relectures, « melodias atlanticas» affirme à travers un parti-pris esthétique délibérément éclectique, la liberté de se balader là où bon leur semble.

Genèse du projet :

Cette création est une photographie du parcours musical singulier de Maud Revol. Ici elle propose un alliage des esthétiques musicales qui ont façonnées sa recherche autour de la voix et de l’improvisation : autant fascinée par les voix du jazz que par les voix lyriques, Maud est allée piocher dans les deux genres pour créer un son qui allie l’expression et le groove de l’un et le lyrisme et la profondeur de l’autre. Au conservatoire elle est séduite par les mélodies de Fauré qui lui rappellent les couleurs harmoniques du jazz et des chansons de bossa-nova qu’elle écoutait petite. Dans le même temps elle s’est nourri du travail d’artistes brésilien-nes contemporains (Joyce, Tania Maria, Elis Regina) et a développé un goût prononcé pour les subtilités rythmique de la MPB et du jazz brésilien.

Ainsi la voix se fait ici versatile tant dans l’expression que dans les timbres : la prose qui navigue entre français et portugais, est soutenue par une richesse du timbre et des inflexions qui viennent faire écho à des artistes comme Joyce, Cécile Mclorin Salvant, Madeleine Peyroux ou encore Bjork.

Elle s’entoure de la guitare, instrument phare de la musique brésilienne, notamment la guitare 7 cordes et de l’accordéon, instrument voyageur à cheval entre les esthétiques savantes et populaires d’Europe et d’Amérique latine.

Ces trois instruments s’accordent parfaitement par  leur volume sonore et offre des possibilités de jeu quasi acoustique qui leur permettent de donner libre cour à leur traversée esthétique et poétique.

Le répertoire du projet mêle :

  • des ré-arrangements (harmoniques et rythmique) de mélodie de Claude Debussy (Beau Soir), Gabriel Fauré (Au bord de l’eau , Après un rêve), Francis Poulenc (Les chemins de l’amour), Maurice Ravel ( Sonatine), Henri Duparc (L’invitation au voyage),
  • d’interprétations de compositeurs brésiliens ancien tel que Heitor Villa Lobos (Melodia Sentimental) et plus comtemporains tel que Guinga (Choro pro Zé, Bolero de Satã, Sete estrelas), Tom Jobim (Insensatez, Modinha) et Edu Lobo
  • Des compositions originales de Maud Revol ( Côco da casa verde, New Moon, Sonate), Wim Welker (Amanhecer)

 

Site
Facebook | Instagram
 Youtube |  Sound Cloud

✉️ : contact@maudrevol.com