Claire Luzi
| autrice – interprète : voix, mandoline, mélodica, et percussions

 Au cœur du duo il y a la chanson ; au départ c’est une mélodie de Cristiano qui me parle. Je l’écoute et je m’en imprègne jusqu’à sentir de quoi elle voudrait parler, quelles sont les émotions, les secrets subtils que la musique transporte. J’essaie de deviner les mots plus que ce que je les invente. Je cherche à trouver l’osmose parfaite entre la courbe de la mélodie et celle des mots, tant dans leur sens que dans leur son.

Élève de la grande chanteuse brésilienne Teca Calazans, elle a étudié le piano classique au Conservatoire d’Aix-en-Provence, en même temps que la mandoline populaire corse avec son grand-oncle Charles Luzi.

Claire a d’abord été musicienne intervenante (DUMI) et chef de choeur avant de se consacrer à la scène, explorant différents chemins artistiques avant de se consacrer à la musique brésilienne.

Invitée en 2004 par l’Opéra National de Montpellier, elle a aussi participé au Projet Global Mandoline Orchestra. A l’occasion de ce projet de musiques actuelles du monde, elle a joué aux côtés d’Olivier Chabrol, Cristobal Soto, Hamilton de Holanda, Ricardo Sandoval, Patrick Vaillant.

C’est en découvrant le Melonious Quartet qu’elle va prendre un tournant décisif, et faire de la mandoline la compagne de sa vie, l’instrument de sa musique, puis viennent les syncopes brésiliennes, qui deviennent une passion : elle part à Rio en 2005 pour étudier la mandoline et perfectionner son jeu avec Pedro Amorim à l’Escola Portátil de Música de Rio de Janeiro, avec Marco César à Recife, puis dans de nombreuses rodas de choro et de samba aux quatre coins du Brésil.

Aujourd’hui chanteuse autant qu’instrumentiste, elle joue à la mandoline un chorinho virtuose, dont elle a intégré le langage comme une langue maternelle, ces deux disciplines indissociables du troisième pilier, sa facette la plus personnelle : l’écriture des textes, qui reste son métier de cœur.

Le travail d’écriture de Claire :

Claire trouve les mots avec la même légèreté, la même poésie et la même profondeur qu’elle disperse à nos oreilles les notes de sa mandoline, ou sa voix. Le titre Musique savante attribué au choro brésilien pourrait paraître de prime-abord pompeux ou “trop intellectuel”, mais dès les premières phrases Claire balaie de notre tête cette coquine petite idée, et nous embarque dans son monde où s’entremêlent contemplations rêveuses, tableaux pittoresques “tantôt de la ville, tantôt de la nature” rendus intensément poétiques sous sa plume, touches d’amours bienveillantes, lumières aux énergies précises, jeux de mots à faire sourire les oreilles et la figure, rondes insouciantes ou charnelles, mélancolies délicieuses…
Comme de jolies mèches d’une tresse aux délicats grains de folie…

Site
Facebook | Instagram | Youtube

✉️ : contact@laroda.fr
✉️ : claire.luzi@gmail.com — 06 61 13 76 98

 

Boom mon boeuf