Les Jupes de ma mère

‘Les Jupes de ma Mère’ est une Revue de femmes qui montrent ce que les femmes font, ont fait, ce qu’elles bâtissent, ont bâti, ou ce qu’elles ont entrepris pour notre civilisation.
Nous faisons ressortir les détails, les grains de sable, les gouttes d’eau. Nous découvrons ces femmes dans leur diversité, leur existence. Nous nous amusons de leurs batailles, de leurs revendications. Si nous parlons d’oppression ou de révolte, de femmes spoliées ou oubliées, c’est avec humour, distance, en musique, en chanson.
Nous racontons ce que sont ces femmes, nos mères, au sens large, au sens où ce sont ces femmes-là qui nous ont engendrées, nous. Ce sont celles qui nous ont donné la vie et celles qui nous ont permis de nous construire. Ce sont ces femmes qui nous ont faites, nous, l’autre moitié de l’humanité.
La Revue est une succession de ‘Je suis la fille de…’ Les interprètes recherchent ou revendiquent leur filiation, avec ce que ça implique d’humour, de fantaisie, de magie et d’émotion.
Ce spectacle met en lumière des modèles de femmes qui ont compté, créé, bouleversé, marqué leur temps. Les jeunes filles, les femmes en général, ont bien besoin de ces modèles de réussite et d’épanouissement personnel, comme un Matrimoine reconnu, pour combler ce manque de confiance en elles.

14 femmes sont en réflexion sur la création : À partir des propositions des actrices, musiciennes et techniciennes créatrices, mais aussi de séances d’improvisations débridées, la mise en scène resserre, note coupe, réécrit pour construire. Ensemble nous défendons cette histoire commune. Nous cherchons la bonne interaction entre la troupe comme instance d’élaboration collective et la metteure en scène. On réfléchit au matériau du récit puis, on se remet à l’écriture pour développer les chansons et les dialogues et enfin, commence la mise en espace. Revient donc l’étape de l’élaboration collective. La forme, proche de la comédie musicale qui alterne des passages parlés et des passages chantés, la forme, est une espèce de résistance par la fantaisie. La chanson, l’humour hisse le sujet vers l’audace et la grâce. La frivolité est une victoire. Le choix de rire est politique !

L’équipe artistique du projet ‘les Jupes de ma Mère’ se compose d’un orchestre, de comédiennes, danseuses, chanteuses, marionnettistes, vidéastes, techniciennes, 14 femmes professionnelles du spectacle vivant, et actives au sein du collectif.

Voici la distribution du projet :
Dominique Sicilia : Mise en scène.
Géraldine Baldini : Jeu, chant, assistanat mise en scène.
Magali Braconnot : Violon, jeu, chant.
Dominique Bianchi : Chant, guitare, composition.
Kate Clause : Chant, basse, composition.
Mélanie Lafaye : Batterie, jeu.
Sarah Moha : Danse, chorégraphie.
Adila Carles : Jeu, chant.
Chiara Caruso : Jeu, marionnettes.
Catherine Lecoq : Jeu, chant, composition.
Marisoa Ramonja : Jeu, chant.
Lætitia Planté : Jeu, chant, composition.
Violaine Parcot : Création lumière, vidéo.
Solange Baron : Création son, composition.

  • Auteures : Géraldine Baldini, Catherine Lecoq, Chiara Caruso, Marisoa Ramonja, Adila Carles, Mélanie Lafaye, Magali Braconnot, Laetitia Planté, Dominique Sicilia, Dominique Bianchi
  • Compositrices : Laetitia Planté, Solange Baron, Kate Clause, Dominique Bianchi, Catherine Lecoq
  • Metteure en scène – Scénographe : Dominique Sicilia 
  • Assistante metteure en scène : Géraldine Baldini
  • Costumes : Virginie BREGER
  • Lumière : Violaine PARCOT
  • Son : Solange BARON

Nombre de comédiennes, musiciennes, danseuses : sur les 14 personnes participant au projet, 10 d’entre elles sont comédiennes, 9 sont chanteuses, 3 sont marionnettistes, 1 est danseuse, et 4 sont musiciennes. Cette revue sera composée de plusieurs tableaux/numéros où chacune exprimera sa création personnelle !