Claudine Pellé

Auteure, metteuse en scène, comédienne, fondatrice de La compagnie de l’ambre, crée depuis 2009 à Arles, autour du 8 mars et en novembre, le festival De ses battements d’elles pour la création et la diffusion d’écritures féminines singulières.
Dans ses premières années professionnelles, Claudine Pellé se spécialise dans le geste et la déclamation du 17 et 18 siècles à Nantes et à Paris. Elle joue Molière, Corneille, Marivaux. La rencontre avec Francine Lancelot, spécialiste de la danse baroque en France est fondamentale dans son parcours et lui permet d’expérimenter ce lien entre le mouvement dansé et la théâtralité du geste : créations de Miroir de Versailles et Rameau l’enchanteur avec la compagnie Ris et Danceries. Elle y rencontre Philippe Beaussant. Elle sera à la fois danseuse, assistante gestuelle, metteur en scène et professeur de gestuelle. Le monde de l’Opéra s’offre à elle avec la rencontre de trois chefs d’orchestre dont Jean Claude Malgoire, Laurent Boer et Olivier Opdebeeck. Elle met en scène la création de Molière Lully en fête, et deux versions de Didon et Enée de Purcell puis met en scène des chanteuses lyriques en solo comme Françoise Semellaz, Isabelle Desrochers et Guillemette Laurens. En parallèle, Claudine Pellé se forme à la méthode Actor-Studio avec Andreas Voutsinas. Elle participe à différents stages Afdas de théâtre avec Jean Claude Fall, Philippe Adrien, Yoshi Oïda. Elle joue au théâtre avec Lucien Melki, Jean-Marie Lehec, Philippe Lenaël, Jean-Louis Thamin, Gilles Nicolas dans Œdipe Roi de Sophocle, Alain Paris dans Les éloquents, Camilla Saracceni dans Hélène de Euripide – Au cinéma avec Jacques Rozier, Luis Rego et Marc perrone – Au théâtre de rue avec Ilotopie dans Les menus plaisirs, et Eléphant vert pour la création C’est du propre.
Avec La compagnie de l’ambre, et sur les thèmes de Femmes en Méditerranée – Les femmes et la guerre, Claudine Pellé écrit et créé des spectacles oniriques et pluridisciplinaires : Sfax, récit poétique, édité aux Editions l’Harmattan dans la collection Témoignages poétiques, Daisy ou la légende des portes de Thèbes cocktail-conte musical, Femmes d’ici ou de là-bas ? monologue sur le thème de l’exil avec les femmes des quartiers, Cantigas–Fantasia, dernier volet de Femmes en Méditerranée, invitée à Marrakech à l’Institut Français pour une résidence d’écriture, J’ai des coquelicots dans la tête ballade amoureuse, Je suis l’os du crâne de mes enfants, une Médéa et Le grand ordinaire – La vieille et L’homme du dehors récits de vie sous forme déambulatoire, entre écriture contemporaine et peinture abstraite.

 


 

LES DATES :

Le jeudi 22 novembre 14 h et 19 h
Répétition publique de “J’ai saupoudré mes chaussures de tulipes rouges”
création en cours – Ecritures et mise en scène de Claudine Pellé

Le jeudi 29 novembre à 14 h et 19 h :
Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau
Lecture théâtralisée d’extraits de la pièce de théâtre pour la jeunesse
Mise en scène de Claudine Pellé
Conversation avec Sophie Bessis historienne et auteure

Le Déc. à 15 h
Impromptus et paroles secrètes – Clôture du Festival
Lectures par le public d’écritures féminines


LES LIENS :
http://desesbattements.canalblog.com/
http://laciedelambre.canalblog.com/
https://www.facebook.com/claudine.pelle.33